La marionnette, ou la mimésis complexe// La complexité des « figures » dans le théâtre en tant que « mimesis »

Autores

  • Didier Plassard Universidade do Estado de Santa Catarina (UDESC), Florianópolis, SC
  • Cristina Grazioli Universidade de Pádua. Italia

DOI:

https://doi.org/10.5965/1414573102322018056B

Resumo

L’objectif de cette intervention à deux voix est d’essayer de définir quelques-unes des propriétés de la marionnette envisagée en tant qu’instrument théâtral particulier, à l’intérieur du paysage des pratiques scéniques contemporaines. Notre postulat de départ, en effet, est que les transformations des sociétés humaines obligent les expressions artistiques à redéfinir périodiquement leurs contours, leurs techniques et leurs fonctions, dans une tension dialectique entre le passé et l’avenir.

Biografia do Autor

Didier Plassard, Universidade do Estado de Santa Catarina (UDESC), Florianópolis, SC

Atuo na área de História do Teatro, Práticas Cênicas e Estudos interculturais. Professora dra. do Departamento de Artes Cênicas do Centro de Artes/UDESC. Orientando mestrandos e doutorandos no PPGT.

Cristina Grazioli, Universidade de Pádua. Italia

Professeur d'histoire du théâtre et des arts de la scène ainsi que d'histoire et d'esthétique de l'éclairage scénique à l'université de Padoue. Les pistes d'investigation de sa recherche portent sur la relation entre le théâtre et les arts visuels, le théâtre allemand au début du XXe siècle, l'esthétique de la marionnette et l'éclairage au théâtre. Elle est membre du Comité scientifique international de la Revue d'Histoire du Théâtre.

Publicado

2018-09-11

Como Citar

Plassard, D., & Grazioli, C. (2018). La marionnette, ou la mimésis complexe// La complexité des « figures » dans le théâtre en tant que « mimesis ». Urdimento - Revista De Estudos Em Artes Cênicas, 2(32), 056-072. https://doi.org/10.5965/1414573102322018056B

Edição

Seção

Dossiê Temático - Teatro de Animação